Minsitère de la Défense et des Anciens Combattants
 
 
 
 
M. Soumeylou Boubèye MAIGA

Ministre de La Défense et des Anciens Combattants

Bienvenue sur le site de la Défense




<mai 2017>
lumamejevesadi
24252627282930
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234


Armée de l'air



Armée de terre



Recrutement et Formation

Bienvenue sur le site de la Défense
 

MAINTIEN DE LA PAIX : LES TROIS ECOLES DE LA CEDEAO CIMENTENT LEUR COHESION

Les commandants des écoles de formation d’excellence de la CEDEAO se réunissent, du 8 au 11 février, à l’Ecole de maintien de la paix Alioune Blondin Bèye de Bamako. La cérémonie d’ouverture des travaux s’est déroulée, hier, sous la présidence du directeur général de l’EMP, le général Souleymane Yacouba Sidibé.


On y notait la présence du général Youssouf Bamba, le secrétaire général du ministère de la Défense et des Ancien Combattants, et du major général Charles Okae, le directeur du département des opérations de maintien de la paix et de la sécurité de la CEDEAO. La réunion vise à bâtir une cohésion entre les trois écoles de maintien de la paix de la CEDEAO pour les opérations d’appui à la paix. De grandes décisions sont aussi attendues de la réunion comme la finalisation de la base de données commune des trois écoles.


Le général Souleymane Yacouba Sidibé a confirmé que l’ordre du jour comportait, outre le contrôle des tâches et des évolutions depuis la dernière rencontre, des questions essentielles qui susciteront certainement des débats inspirés et déboucheront sur des décisions propres à renforcer la cohésion des trois écoles.

 

La rencontre, a indiqué le général Sidibé, se situe dans le cadre d’un mémorandum signé par la CEDEAO et les écoles de formation d’excellence reconnues par l’organisation communautaire. Deux rencontres ont prévues dans l’année. Il s’agit donc d’une réunion statutaire pour coordonner les activées entre la CEDEAO et les trois écoles de la paix qui sont le National Defense Center (NDC) d’Abuja au Nigeria qui assure la formation stratégique ; le Koffi Annan Institut Peace Training Center (KAIPTC)  d’Accra au Ghana qui délivre la formation opérationnelle et de l’Ecole de maintien de la paix Alioune Blondin Bèye (EMPABB) de Bamako qui dispense une formation tactique.

Depuis la première session au siège de la commission de la CEDEAO à Abuja, les rencontres successives ont permis de poser des actes salutaires qui contribuent à la montée en puissance de la Force africaine en attente et à la construction de la nouvelle architecture de paix et de sécurité en Afrique, a témoigné Souleymane Yacouba Sidibé.

Demba COULIBALY
Journal l’Essor du mercredi 09 février 2011

 

 
© Ministère de la Défense et des Anciens Combattants, Tous droits réservés                                                   AGETIC